Conférence : Croire en l’homme : Pierre Simon, humaniste et médecin d’exception

Emmanuel Pierrat est venu évoquer avec enthousiasme le parcours exceptionnel de Pierre Simon, humaniste et médecin d’exception, tombé malheureusement dans l’oubli. Cet ancien Grand Maître de la Grande Loge de France a toujours œuvré « pour le droit des femmes à disposer de leur propre corps ». Pour celui qui était né en 1925 à Metz, le choix professionnel s’est joué entre le métier d’acteur ou celui de médecin. Et le choix de la médecine sera pour lui un sacerdoce, voire plus, c’est à dire un combat contre l’obscurantisme. Comme notamment la possibilité de revoir la loi de 1920 quant à l’interdiction d’avorter ou d’utiliser un moyen de contraception ou celle de 1921 qui prescrivait l’interdiction de faire de la publicité pour le stérilet.

Le père de la « maternité heureuse » va s’attacher dans ses combats à convertir le public mais aussi à convaincre ses collègues. Il disait avec force « qu’une fois un combat abouti, il fallait déjà penser à la bataille suivante ». La manière dont il convaincra Lucien Neuwirth et à travers lui le Général de Gaulle (loi sur la contraception de décembre 1967) en est le parfait exemple. Il va pour arriver à ses objectifs parcourir le monde, Chine, Suisse, Singapour en 1961, pour y examiner toutes les solutions du possible.

C’est dans le droit fil de son action que la loi dur la dépénalisation de l’avortement (1968) et les lois Veil sur l’IVG en 1975. Essayer de faire réfléchir le public et éviter le retour en arrière qui nous menace en permanence ont été les axes majeurs du combat de Pierre Simon. L’hommage que lui rend Emmanuel Pierrat dans son ouvrage est absolument magnifique car ciselé au millimètre. Un ouvrage à ne pas manquer.


Écoutez la conférence