Conférence : Fées et féeries

Au mois de mai les Fées ont enchanté la nature (dans le légendaire des fées) et, aujourd’hui Hélène M Larbaigt et Georges Bertin nous ont eux aussi enchanté, grâce à leur conférence à deux voix sur les Fées et Féeries.

Croire aux fées c’est croire en soi-même, c’est croire au destin d’enfant de la fée.

Entrer dans le royaume des fées c’est entrer dans celui du surnaturel dans l’autre monde. Le Rocher, le lac, la source sont dédiés aux personnages féminins des fées.

Les figures de la fée généralement observées dans les récits féeriques et repérables dans nombre de traditions indo-européennes:
Ce sont les fées célestes ou météorologiques, fées du vent, fées volantes, fées des nuages, parfois demi-dragons volants. Fées de l’envol qui se manifestent sous forme de colombes, de canards ou d’oies et se transforment en jeunes filles pour séduire le héros et réintègre l’ancien état après la rupture d’un tabou.

Ce sont aussi les fées chthoniennes et aquatiques ou telluriques , ondines, nymphes des fontaines et sirènes de la mer. Femmes à queue de poisson, ou poissons à tête de femme comme la Merlusse vosgienne, elles peuvent être aussi Blanches Biches au bois.
On distingue aussi les fées de la morte saison ( elles sont les fées du dedans) et les fées de la belle saison ( qui sont les séductrices de l’été)

La fée serait-elle féministe avant l’heure ?

Oui tout est beauté dans sa personne la fée dans la société médiévale est celle que la femme voudrait être pour séduire le chevalier.
La fée Mélusine est avec Gargantua, une de nos figures mythologiques nationales majeures.

Les aventures de cette fée sont racontées dans un roman dû à Jean D’ Arras (1392) et le second à Couldrette ( 1401, Méllusine ou le livre de Lusignan)

L’Irlande et l’Écosse sont des pays où il y beaucoup d’histoires de fées, ainsi qu’en Normandie ou l’on trouve des trous aux fées.
Le pays des fées est aussi tributaire du calendrier: les équinoxes printemps et automne, les solstices d’été et d’hiver, la nuit du premier mai, sont des dates païennes qui servent de repaires pour les légendes des fées.

André Breton le poète dans son ouvrage Arcane 17 imagine, dans cette période troublée de l’histoire de l’humanité, que le salut terrestre ne peut venir que par la femme  « de la vocation transcendante de la femme »

Pour conclure les auteurs nous parlent des 30 ans de l’imaginaire Arthurien en Bretagne
À la recherche du Hobbit, de la réunion des mondes celtiques médiévaux et Arthuriens,
Des rencontres de l’imaginaire de Brocéliande organisées par le centre de l’imaginaire Arthurien.


Écoutez la conférence