Les rats sont parmi nous.

 

Didier Desor

Didier Desor

Didier Desor est professeur en neurosciences à l’université de Nancy 2, il est aussi chercheur et travaille sur le comportement animal. Le rat est l’un des animaux sur lequel son équipe et lui-même ont énormément travaillé et publié.

Il en résulte un film, résumant cette étude très fouillée : «  Les rats, nos frères ».

On parle aussi des rats plongeurs, et ce film reflète très exactement le modèle social et les comportements des rats en situation de stress imposés.
L’influence du milieu est prééminentes et après des études sur les abeilles, les fourmis et les termites, Didier Desors, quant à lui et son équipe, s’est penché sur les rats chez qui il va créer une réelle situation de crise, en suscitant chez les animaux la nécessité impérieuse de se déplacer afin de chercher sa nourriture au sein d’un réel labyrinthe très élaboré : en effet, très vite, il va falloir aux animaux traverser des parties totalement immergées afin de trouver et ramener la nourriture.

Très vite, se dégagent 3 catégories de rats, les plongeurs , les autonomes et enfin les voleurs, soit pour les premiers, se jeter à l’eau et nager puis collecter, pour les seconds, rester au sec et voler la nourriture à certains et enfin, le troisième groupe sera autonome, plongeur et consommateur…
Au fil de cette étude, se dégage des constantes statistiques qui permettent de dégager des conclusions, ainsi il est possible de déterminer à 96% si les rats seront voleurs, autonomes ou esclaves ; mais rien ne permet ensuite d’établir un code prédictif, car tout évolue ensuite à l’infini parmi les catégories.

Alors, extension de cette étude à l’homme ? Fondée sur le facteur de l’anxiété lié au besoin de se nourrir, la différence essentielle est que le rat ne thésaurise pas sa nourriture à la différence de l’homme ; en conclusion, Mr Desor de déclarer : liberté-égalité-raternité !

La vidéo complète  » faits comme des rats « 

Publié dans Informations