Les mystères de la Franc-Maçonnerie à Lunéville

Jack Chollet, né en 1944, à Angers, père de trois enfants, est domicilié avec son épouse à Dombasle-sur-Meurthe.
Ce kinésithérapeute de campagne à la retraite, qui a exercé pendant quarante-six ans son art dans la plaine des Vosges, dit toujours que son ancien métier a eu cet avantage sans pareil de lui permettre d’approcher et de connaître tous les strates de la société humaine. Il confie que cette immersion profonde dans les blessures de l’âme de ses patients ne l’a pas laissé indemne car elle l’a conforté dans la tolérance et la compréhension. Quand il n’écrit pas, il fait de longues promenades le long du canal de la Marne au Rhin ou s’adonne à la lecture et la recherche pour la préparation de futurs livres historiques en rapport avec la franc-maçonnerie.Ses autres ouvrages
Né en novembre 1978, Cédric Andriot est docteur en Histoire moderne. Il travaille sur l’histoire des congrégations religieuses, l’histoire de l’enseignement et l’histoire des idées en Lorraine et en Guyane. C’est à ce titre qu’il mène des recherches avec Jack Chollet sur les origines du fait maçonnique en Lorraine à travers l’histoire de la loge de Lunéville. Actuellement il est professeur au lycée de Kourou et chargé d’enseignement à l’université de Cayenne.

 

Par les mystères qui l’ont toujours entourée, par son secret d’appartenance, par ce qui s’y fait au sein de ses loges, la Franc-Maçonnerie a toujours excité les esprits et suscité la curiosité. Si pour beaucoup de villes de France et de Lorraine, des historiens ont étudié les membres qui composaient les loges maçonniques, leurs travaux et leurs rapports avec le pouvoir politique, il faut reconnaître que l’histoire de la fameuse loge de Lunéville restait dans l’obscurité. Avec courage, ténacité et passion, Cédric Andriot et Jack Chollet sont partis sur les traces des francs-maçons de Lunéville. Au fil de cette enquête, vous y découvrirez de nombreux frères de cap et d’épée, libertins sous le règne du Roi Stanislas ; vous les retrouverez nombreux parmi les membres du clergé ; vous les suivrez dans les loges militaires de la fin du XVIIIe siècle ; puis démocratisés, anticléricaux et républicains du début du XIXe siècle ; pour enfin aboutir à ceux, philosophes et tolérants qui poursuivent leurs activités maçonniques de nos jours. Le bilan de ce travail inédit apporte une pierre d’angle à la compréhension des débuts de la Franc-maçonnerie lorraine au siècle des Lumières. En témoigne ce trésor de patronymes nouveaux, de titres distinctifs de loges jusqu’ici méconnues, qui participent pleinement à l’histoire de la Franc-maçonnerie en Lorraine. Ce livre ne nous renseigne pas seulement sur Lunéville, il nous montre une forme de sociabilité qui perdure depuis près de trois siècles. Il nous prouve la plasticité de la Franc-maçonnerie qui a su, au fil des décennies, répondre aux attentes de la société en devenant un lieu de discussion, d’échanges, de construction du lien politique et social

GÉRARD LOUIS , 2016