Cafés maçonniques

La participation à ces cafés implique un accord avec les dispositions suivantes :
Les participants sont informés que les portes sont closes dès l’ouverture de la séance et qu’aucune entrée ou sortie n’est admise lors de ces cafés et ne seront ouvertes qu’à la fin de la séance.
La disposition spatiale des auditeurs, des conférenciers et des « modérateurs » sera celle observée lors des travaux maçonniques.
Les sujets présentés sont d’ordre maçonnique touchant soit aux mythes, soit à l’histoire, soit à la philosophie, soit à la symbolique soit à la praxis.
Les intervenants sont en général maçons mais non exclusivement.
La méthode de travail sera celle pratiquée par les maçons lors de leurs travaux :

  • le conférencier expose le sujet qu’il a à traiter
  • le débat qui suit est organisé selon le modèle suivant
  • la prise de parole nécessite que l’auditeur qui souhaite intervenir lève la main en silence en direction du « modérateur »qui lui aura été désigné en fonction de la place occupée
  • la parole est donnée dans l’ordre des demandes.
  • lorsque la parole lui est donnée, l’auditeur se lève et limitera son intervention à 3 minutes, l’auditeur qui  ne pourra prendre la parole que trois fois et ses prises de parole ne pourront en aucun cas constituer un dialogue avec un auditeur et/ou un intervenant
  • lorsque plus aucun auditeur ne souhaite prendre la parole, le conférencier reprend la parole pour répondre aux questions qui lui auraient été posées
  • Les débats seront clos par les conclusions d’un des modérateurs.

Lors de ces cafés, le café sera servi avant ou après la conférence.