A propos de Bernard Maris !

Gilbert Abergel

Gilbert Abergel

Gilbert Abergel a été Grand Maitre du Grand Orient de France, et ce durant 2 années, il est aujourd’hui  psychanalyste et vient nous parler d’une thématique très actuelle : « Expression ou répression de l’Imaginaire ». En corollaire à ce titre, il convient de souligner cet ajout important : « A propos de Bernard Maris ! ».
Notre Frère orateur de cet exposé, est très engagé au sein de la Laïcité ; il appartient à la Loge Roger Leray, où il côtoyé Bernard Maris, notre Frère disparu lors des événements de janvier dans les locaux de Charlie Hebdo.

Au-delà des liens très forts tissés par la fraternité, une amitié tout aussi forte était née avec Bernard, qu’il voyait très souvent. Ce dernier, ayant perdu son épouse il y a peu, était très entouré par ses Frères dont Gilbert Abergel.

Face tragique de l’humanité ? Sa disparition, son assassinat en est un exemple terrible, déclare notre Frère. Avons-nous été aveugles face au pire à venir, à vivre ?
Le scénario d’une telle fin était hors de l’imagination de ces hommes…

Le danger des images, des discours, des fatwa sur le Web, tous ces terribles raccourcis qui ont jalonné notre quotidien lors de cette journée, et dans les semaines qui ont suivi ont fortement marqué les français, d’où la manifestation gigantesque organisée à Paris, sans omettre la réactivité de la province, tous défilant dans une même sidération face à l’actualité si poignante.

Doit-on mettre en équivalence le fantasme maçonnique tendant ces moments là vers une tentative désespérée à la Fraternité universelle et s’opposant violemment au fantasme des assassins de Charlie ?

Notre Frère Gilbert ne peut réellement pas masquer son réel chagrin, sa douleur face à cette, à ces terribles disparitions, il nous parle avec émotion de Bernard Maris, un laïc profond, un homme et un Frère qui se reconstruisait  doucement après son veuvage, de son propre aveu, on a tué ce jour là un symbole !
Gémissons, gémissons, espérons …

Publié dans Informations